Erreur
A+ A-

S'amuser

Un festival de festivals !

C’est une offre doublée de festivals qui est au programme cet été, portée souvent par des Nîmois amoureux de leur ville et désireux de la voir rayonner au-delà des frontières, et dont la mairie soutient l’initiative.
Surtitre musique

La ville au rythme des concerts
Si sa première édition était composée de deux concerts, 25 ans plus tard, le Festival de Nîmes accueille entre 15 et 25 soirées ainsi que 150 000 spectateurs chaque année dans l’amphithéâtre, avec des stars internationales à l’affiche. Au total, ce sont environ 200 formations et artistes qui se sont produits à Nîmes pour la saison estivale depuis 25 ans : Daft Punk, Metallica, Ramstein, Stevie Wonder, Radiohead et Johnny Hallyday s’y sont succédés. Stéphane Métayer, en charge de la programmation du festival pour Adam Production est heureux de ce parcours : « Nous avons un partenariat fructueux avec la Ville de Nîmes. Le Festival de Nîmes marque l’arrivée des beaux jours, le tout dans un endroit extraordinaire, chargé d’histoire, c’est ce qui fait que ce festival est unique en son genre et que les artistes viennent ici avec grand plaisir ». Pour assurer les shows, cela nécessite 25 000 heures et 3 500 contrats de travail, ce qui participe à l’économie du secteur culturel, avec des retombées locales estimées à 7M € au total : on enregistre + 15% de fréquentation en centre-ville les soirs de concerts. Frederic Pastor, adjoint délégué aux festivités en est convaincu : « La culture est une filière économique indispensable et il existe de nouvelles synergies entre l’artistique, le tourisme et l’économie ». Levier important pour le développement territorial, la Ville investit 300 000 euros dans l’organisation de cette manifestation.
Plus d'infos sur : festivaldenimes.com

Les rencontres musicales de Nîmes 
Le cloître des Jésuites, mis à disposition par la Ville, accueille un tout nouveau festival de musique de chambre. Ce site à l’acoustique si particulière a attiré l’attention du directeur artistique Philippe Bernhard, qui fut treize ans durant premier violon du quatuor Modigliani, et de trois jeunes solistes prodiges, à la carrière planétaire, parmi les plus brillants de leur génération : le pianiste Alexandre Kantorow, la violoniste bulgare Liya Petrova, et le violoncelliste Aurélien Pascal. « Nous avons souhaité créer un événement festivalier intime, convivial, qui serait l’occasion de se retrouver chaque année pour jouer ensemble et avec des invités choisis, afin de conjuguer amitié et exigence artistique », précise Philippe Bernhard. L’entrepreneur Nîmois Xavier Moreno, qui assure la présidence et le mécénat de cet événement, est un lien d’ancrage supplémentaire avec le territoire. Parrainé par France Musique, ce festival déjà repéré fera vibrer le public durant quatre soirées, invitant sur scènes d’autres jeunes artistes de renom. Proximité, convivialité et partage – entre musiciens, entre musiciens et public, entre répertoires – sont les sésames de ces nouvelles rencontres nîmoises.
Du 17 au 20 août, à 20h30 au cloître des Jésuites, 13 boulevard Amiral Courbet. 35 € l’entrée, 17 € tarif réduit, 65 € pass deux jours, 120 € pass 4 jours.
Billetterie, informations : rencontresmusicalesdenimes.com
 

VallonCœur de quartierAgrippaMimosasGrillonsCoustelle
Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.